Eclairage (13)


PAGE 13

 

Éclairage

Caractéristiques

10.1.3.2.1
Chaque pièce principale et de service, chaque dégagement, doit comporter au minimum un point d’alimentation d’éclairage qui peut être situé :

–  Au niveau du plafond (point de centre)

–  Au niveau des parois (appliques, prises de courant commandées)

–  Au niveau du sol (prises de courant commandées).

Dans les pièces principales, si le plafond est constitué par des planchers en dalles pleines confectionnées à partir de pré dalles préfabriquées et de béton coulé en œuvre ou préfabriquées à dalles alvéolées ou à poutrelle-hourdis avec table de compression, le point d’alimentation est obligatoirement au plafond. Dans le cas de la rénovation totale ou lorsque des impossibilités d’encastrement ne permettent pas la réalisation des alimentations des points d’éclairage placés en plafond, l’alimentation de l’éclairage du local peut aboutir au niveau des parois ou d’une prise de courant commandée.

Les prises de courant commandées sont interdites dans les toilettes et les salles de bain. Dans le cas de rénovation totale ou lorsque des impossibilités d’encastrement ne permettent pas la réalisation des alimentations des points d’éclairage placés en plafond, l’alimentation de l’éclairage du local peut aboutir au niveau des parois ou d’une prise commandée ou les deux.

Nombre maximal de points par circuits

10.1.3.2.3
Le nombre de points d’éclairage alimentés par un même circuit est limité à 8. Dans le cas de spots ou de bandeaux lumineux, on compte un point d’éclairage par tranche de 300 VA dans la même pièce.

Nombre minimal de circuits

10.1.3.2.4
Deux circuits d’éclairage minimum, à l’exception d’un logement constitué d’une seule pièce principale pour lequel il sera admis un seul circuit (sauf studio).

Commande

10.1.3.8.1
Chaque local équipé de point d’éclairage doit disposer d’au moins un circuit de commande. Le dispositif doit être fixe, de type manuel ou automatique. Il est recommandé que le conducteur de neutre soit disponible à chaque point de commande afin de faciliter l’installation ultérieure d’un système de gestion d’éclairage automatisé (domotique).
Chaque interrupteur peut commander au plus deux socles de prises de courant.