Pourquoi se protéger ?


GÉNÉRALITÉS

 

Chaque année, on enregistre en France des centaines de milliers de cambriolages, d’agressions à domicile et d’actes de vandalisme.

Conscient de ce fait, ITEG propose pour votre sécurité :

-une information claire et objective sur la sécurité d’aujourd’hui, quitte à bousculer les idées préconçues.

-une solution répondant aux différents besoins et problèmes de chacun en fonction de leur environnement.

– une gamme destinée à la protection d’appartements, villas et petits commerces.

-des produits fiables et ayant déjà fait leur preuve et ne nécessitant pas de formation professionnelle pour l’installation.

Un système de sécurité se compose toujours d’un ou plusieurs éléments de détection, dissuasion, alarme à distance, mise en service :

Détection permettant de  savoir s’il y a une intrusion dans les lieux protégés.

Dissuasion (sirène intérieure), élément indispensable, permettant d’éviter le cambriolage.

Alarme à distance (transmetteur téléphonique) permettant d’avertir vos proches ou vous-même (voisin, ami, famille) grâce au téléphone portable.

Mise en service simple et facile à vivre, pour un système d’alarme qui s’adapte bien aux modes de vie de l’utilisateur et non le contraire.

Mais soyez conscient qu’un système de sécurité ne pourra jamais  empêcher un individu de pénétrer chez vous, car si les intentions de cet intrus sont réelles, il réussira son acte par quel que moyen que ce soit.

Cependant, votre système de sécurité saura empêcher cet individu de prolonger son intrusion.

Une sirène placée à l’intérieur de votre habitation est un bon moyen de dissuasion.

Alliée à l’effet de surprise, cette sirène fera fuir l’éventuel cambrioleur.

Pour dissuader l’intrus efficacement, votre système de sécurité doit être exempté de déclenchements intempestifs.

Pour que toute personne mal intentionnée ne puisse vandaliser votre système, l’appareil (clavier à code, …) ne doit pas pouvoir être déclenché de l’extérieur.

Exemple d’ouverture d’une fenêtre en quelques minutes avec une pièce de bois 100×100.

 

Evitez les sirènes extérieures !

Inutiles et facilement neutralisables, leur principal rôle est d’importuner vos voisins.

Voici les questions que vous devez vous posez avant d’envisager la pose d’un système de sécurité :

-Combien de personnes se serviront du système ?

-Utilisez-vous toujours la même entrée et sortie (villas) ?

-Etes-vous propriétaire ?

-Envisagez-vous de déménager prochainement ?

-Avez-vous du personnel de maison ?

Sachez qu’aujourd’hui, certains systèmes de sécurité apportent une solution simple pour l’ensemble de ces questions et qu’elles ne sont en aucun cas un obstacle pour votre future sécurité. Nous le verrons un peu plus loin.

Le vandalisme occasionne :

Préjudice financier : bien souvent, non remboursé par les assurances.

Viol moral : Imaginez votre habitation souillée, salie.

Traumatisme : pouvant engendrer des dépressions, la vente d’un habitation etc …

Le cambriolage : Préjudices financier, moral et sentimental :

Préjudice financier :

Avez-vous toutes les factures de vos biens ?

Remboursement par les assureurs en dessous de la valeur des biens dérobés

Préjudice moral :

Viol de votre intimité

Préjudice sentimental :

Les valeurs sentimentales que vous apportez à votre patrimoine sont évidemment irremplaçables.

L’agression :

Tout cela n’est rien par rapport à l’agression qui s’attaque à votre intégrité physique.

L’agresseur, c’est le cambrioleur que vous surprenez lorsque vous rentre chez vous plus tôt que prévu, à votre avis que se passe t-il ?

Il utilisera tous les moyens qui sont en sa possession pour éviter de se faire prendre ou reconnaître.

*Le cambrioleur « professionnel » :

Il opère proprement, minutieusement et toujours sur indications et plans donnés par un complice. Vous n’aurez pas affaire à ce genre de cambrioleur, à moins que vous ne possédiez une collection importante de tableaux ou autres objets de grande valeur.

*Le cambrioleur « déménageur » :

Il est organisé, méthodique et va souvent jusqu’au déménagement complet de votre appartement ou de votre villa.

Il recherche des meubles de style, des objets anciens de collection, pour ainsi alimenter les trafics internationaux d’antiquités et de brocantes.

*Le cambrioleur « casseur » ou le « monte en l’air »

Ce voleur recherche l’affaire facile plutôt que la grosse affaire.

Il est impliqué dans la majorité des cambriolages.

Il opère surtout dans les beaux quartiers et les zones résidentielles.

Mais, les dernières statistiques montrent que désormais, leur choix est beaucoup plus vaste et que tout le monde est susceptible d’avoir leur visite.

*Le voyou ou vandale :

En général, il est jeune et il a fait leur apprentissage en prison, par l’intermédiaire de son partenaire de cellule.

Ce dernier cause généralement plus de dégâts et de vandalisme que de vol proprement dit.

*Le squatter :

Il envahit les maisons durant les périodes d’inoccupation (vacances, résidences secondaires)

Il vit sur place pendant plusieurs jours en saccageant et détériorant les locaux.

*Le toxicomane :

Il est le spécialiste des cambriolages de pharmacies où il peut trouver de la drogue.

Il est à l’affût de toutes opportunités qui lui permet de cambrioler des objets de valeur (HI-FI, appareils photos, argenterie, bijoux, chéquiers, CB, etc …) qui, facilement négociable leur permettra de s’approvisionner en drogue.

*Le nomade :

Spécialiste  des vols rapides, en plein jour, il a des enfants entraînés à voler. Il recherche surtout des biens très faciles à négocier et de faible encombrement :

Où placer les détecteurs ? … … La grande question !

Rappelez- vous que le but d’un système de sécurité n’est pas d’empêcher les cambrioleurs de rentrer chez vous. On vous a sûrement dit que c’est possible, mais les moyens mis en œuvre pour ce résultat, font que votre système sera OBLIGATOIREMENT sujet à des déclenchements intempestifs, donc plus d’effets de surprise, et vos voisins ne vous inviteront plus à prendre l’apéritif à cause des nuisances sonores provoquées par votre installation.

D’ailleurs, nous en parlons en détail dans la rubrique « les différents systèmes ».

Je reprends : le but d’un système de sécurité n’est pas d’empêcher les cambrioleurs de rentrer chez vous, mais de les dissuader de rester.

A votre avis, quelles sont les 3 actions principales du cambrioleur lorsqu’il a pénétré chez vous ?

Il s’aménage immédiatement une issue de secours, dans la mesure du possible bien sûr. Il va bloquer la porte d’entrée principale afin d’éviter d’être surpris. Ensuite, il va faire l’inventaire de ce qu’il compte emporter.

Donc, en faisant ces trois actions, il va se déplacer, nous sommes bien d’accord ?

Et d’après vous, quelle est chez vous la zone de passage obligatoire ?

Si, si vous en avez une … en général un hall d’entrée donnant sur le salon, un couloir, un escalier d’accès à l’étage, etc …

Donc si l’on protège cette zone, on empêchera un cambrioleur d’agir.

On peut bien évidemment rajouter un détecteur dans un bureau ou une chambre si cela est nécessaire (protéger votre collection de timbres par exemple), mais il est inutile de protéger toutes les pièces.

Résumons :

Vous avez protégé votre hall d’entrée donnant sur le salon. Un cambrioleur pénètre chez vous par la cuisine (ça ne déclenche pas, de toutes façons, il  ne vous volera pas votre service à thé offert par votre belle-mère).

Il va donc s’aménager une issue de secours et de ce fait entrer dans la zone protégée et là … bonjour l’adrénaline (on ne vous a jamais fait peur en surgissant brutalement devant vous en poussant un cri ? et vous voulez me faire croire que vous êtes resté zen ? … à votre avis que va faire le cambrioleur ?

Il va partir ! Si, si, je vous assure ! … Pourquoi ?

Il ne savait pas que vous aviez un système de sécurité et votre système est exempt de déclenchements intempestifs, le cambrioleur ignore donc dans ce cas, les conséquences de ce déclenchement (un voisin va intervenir, il est filmé, vous allez intervenir parce que le concierge est prévenu, etc …)

Il préfèrera en rester là et partir, simplement parce que ce qu’il est venu chercher chez vous (bijoux, appareil photo, argent liquide, chéquiers, HI-FI, etc…)

Il le trouvera de toute façon chez votre voisin qui lui n’a pas de système de sécurité. Il lui faut savoir qu’en France 10 % des foyers sont équipés, ça laisse le temps de voir venir … pourquoi dans ce cas prendrait-il le risque d’être découvert ?

Il existe deux cas où effectivement ce genre de protection s’avère insuffisant :

Une villa isolée, ou un chalet de montagne.

D’autres solutions sont à envisager pour se faire, vous avez un formulaire à votre disposition et nous pourrons vous orienter vers la meilleure solution.

La rapidité d’exécution, je m’explique : vous êtes en possession d’une toile de maître de plusieurs millions de francs (lourds), ou vous avez cru bon, maintenant que vous êtes protégé, laisser sur la table du salon vos derniers gains du tirage du loto, ou votre Rolex, il est évident que dans ce cas, le cambrioleur aura le réflexe de prendre ce qui est à sa portée avant de prendre la fuite, le tout aura duré quelques secondes.

Moralité, ne laissez jamais en vue des valeurs chez vous.

Un système de protection vous l’avez compris, va vous éviter le pire, pas convaincu ? Que se serait-il passé si vous n’aviez pas de système du tout ?

Au même titre que la ceinture de sécurité que vous mettrez lorsque vous êtes au volant de votre voiture.